Position Paper : Le bon usage pour diminuer l’impact environnemental des médicaments (Ce qu’il faut retenir…)

Position Paper (Ce qu’il faut retenir…) *

* Avec la contribution du groupe de travail bon usage et impact environnemental

Le 5ème Forum de l’ABUM du 18 mai 2023 intitulé « Le bon usage pour diminuer l’impact environnemental des médicaments » a permis de questionner, avec l’ensemble des acteurs concernés, la pertinence d’intégrer l’impact environnemental comme une des dimensions du bon usage des médicaments.

Les débats ont confronté l’enjeu sociétal de la préservation de l’environnement (au regard de l’empreinte carbone et de l’élimination des résidus dans l’eau) à toutes les étapes de la « chaine du médicament » : la conception, la production, la prescription, la dispensation et l’utilisation par les patients.

Convention de Planification écologique du système de santé 2023-2028

Dans son rapport « Décarboner la santé » publié en avril 2023, le think-tank The Shift Project estime les émissions de gaz à effet de serre du secteur sanitaire et médico-social entre 40 et 61 millions de tonnes de CO2, soit entre 6,6% et 10% des émissions nationales totales.

Forte de ce constat, cette troisième convention relative à la transformation écologique du secteur de la santé s’inscrit dans la continuité des actions menées par les parties prenantes en matière de développement durable depuis 2015, tout en élargissant son champ d’action et son ambition.Cette convention se veut centrée sur l’objectif de décarbonation et de réduction des pollutions du secteur. Elle élargit le champ des parties prenantes initiales, afin d’englober l’ensemble du secteur sanitaire et médico-social et entend promouvoir la santé comme levier de la transformation écologique du système de santé, dans une logique de co-bénéfices. Elle fixe également des objectifs clairs afin de mesurer annuellement les avancées relatives à la transformation du secteur.

RCP OPPA : « Optimisation de la Pharmacothérapie des Patients Âgés »

1. En quoi consiste OPPA, votre innovation ? Comment ça marche ?

Une RCP OPPA (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Optimisation de la Pharmacothérapie des Patients Agés), est un temps d’échange et de concertation d’une équipe de soins primaires, médecin traitant, pharmacien, infirmier, etc, sur les prescriptions médicamenteuses d’un patient âgé, avec un objectif de pertinence et de sécurisation des traitements.

Ces RCP OPPA se déploient à travers l’expérimentation régionale OPPA, auprès des structures d‘exercice coordonné, CPTS, MSP, ESP * et des EHPAD en Bretagne.

THESS : Assurer le bon usage du médicament à domicile et la sécurité du patient durant son traitement

THESS CORPORATE a été créée en décembre 2020 pour finaliser la recherche et le développement d’un dispositif médical qui à partir d’une boite de médicament intelligente assure la dispensation du bon médicament, au bon moment, à la bonne dose et au bon patient.

Le dispositif médical THESS est composé de boites de médicaments programmables qui associées à un dispensateur de médicaments, pas plus grand qu’un smartphone, indique les consignes de prise à suivre et évite toute erreur de boites, d’horaires et de doses. Un logiciel de programmation du dispositif et des boites de médicaments fixe le plan de prise prescrit et enregistre l’observance. La communication entre le dispositif et le logiciel est continue et sans contrainte car elle se fait par une carte 4G.

ANTIBIOCLIC : un outil d’aide à la décision en antibiothérapie

ANTIBIOCLIC est un outil indépendant d’aide à la décision thérapeutique en antibiothérapie, destiné aux médecins de premier recours. Il est déployé en France depuis 2011. Il a pour objectif de permettre une antibiothérapie rationnelle en soins primaires, où la majorité des antibiotiques sont prescrits, d’après les recommandations de la Haute Autorité de Santé ou des sociétés savantes françaises lorsqu’elles sont absentes.

Recherche thématique