L’utilisation des POCT pour le diagnostic moléculaire des infections respiratoires virales apporte plusieurs bénéfices sur la prise en charge des patients au SAU.
Ils réduisent la durée de séjour aux urgences.
Ils permettent un isolement plus rapide et limitent les risques d’infections nosocomiales.
Ils permettent une prescription plus rapide d’antiviraux.
Leur utilisation peut contribuer à une diminution des coûts.
Les POCT sont des tests de biologie délocalisée sous la responsabilité du laboratoire entraînant des contraintes de mise en place et de formation du personnel des urgences.
Le nombre d’études sur l’impact sur la prise en charge du patient au SAU est limité, très peu sont prospectives et contrôlées.

Lire la suite…

Auteurs : A. BaronL. Feghoul

REVUE EDIMARK LIRE CET ARTICLE SUR LE SITE DE LA REVUE
La Lettre de l’Infectiologue N° 2 / avril 2024
Téléchargement TÉLÉCHARGEMENT
L’ARTICLE COMPLET – pdf
Recherche thématique