Le circuit du médicament en EHPAD sans PUI: sécuriser et responsabiliser – Formation DPC

Sensibiliserlesapprenantsaucadre législatif de référence
Ø Identifierlerôledechaque soignant et sa responsabilité
Ø Être capable de proposer des moyens ou des actions d’amélioration pour optimiser à chaque étape du circuit du médicament la sécurisation de la prescription, de la dispensation, du stockage, de la distribution et de l’administration
Ø Déclarer les effets indésirables liés à l’usage de certains médicaments

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 99AW2200002
Sigle ODPC : Martine
Identifiant ODPC : 99AW
Profession(s) visée(s) : Infirmier, Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Présentiel
Prix de vente en € : 550,00€
Effectif Maximum par Session : 12

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Sécuriser le circuit du médicament – Formation DPC

-Prévenir la iatrogènie médicamenteuse

-Sensibiliser les apprenants au cadre réglementaire

– Identifier le rôle de chaque soignant et sa responsabilité

– Etre capable de proposer des moyens ou des actions d’améliorations pour optimiser à chaque étape du circuit du médicament la sécurisation de la Prescription, de la Dispensation, du Stockage, de la PDA, et de la Distribution/administration, Évaluation)

– Planifier la standardisation et la codification des nouvelles pratiques dans les différents services.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 99AW2200003
Sigle ODPC : Martine
Identifiant ODPC : 99AW
Profession(s) visée(s) : Aide-soignant, Infirmier, Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Présentiel
Prix de vente en € : 290,00€
Effectif Maximum par Session : 12

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

« classe virtuelle » Le circuit du médicament en EHPAD sans pharmacie à usage intérieur: sécuriser et responsabiliser – Formation DPC

Prévenir la iatrogène médicamenteuse
Sensibiliser les apprenants au cadre réglementaire
Identifier le rôle de chaque soignant
Sécuriser les différentes étapes du circuit du médicament (Prescription, Dispensation, Stockage, PDA, Distribution/administration, Évaluation) en proposant des moyens et des actions d’amélioration.
Planifier la standardisation des nouvelles pratiques dans les différents services.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 99AW2200004
Sigle ODPC : Martine
Identifiant ODPC : 99AW
Profession(s) visée(s) : Aide-soignant, Infirmier, Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Classe virtuelle
Prix de vente en € : 310,00€
Effectif Maximum par Session : 12

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Classe virtuelle – Insomnie chronique du patient – Bon usage des médicaments – Formation DPC

En France les différentes enquêtes mentionnent que 36% des personnes se plaignant d’insomnies. Pour 27% il s’agit de troubles occasionnels, pour 9% il s’agit d’un état chronique. Ceci correspond à six millions de personne en France. (Référence SOFRES) Les insomnies représentent une plainte fréquente en soins de premier recours, et 7% des ordonnances des médecins comportent un hypnotique.
La France est l’un des plus gros consommateurs au monde de benzodiazépines, anxiolytiques et hypnotiques avec plus de 13 % de sa population exposée à cette classe pharmacologique. Dans ce contexte de surconsommation, l’objectif de cet enseignement est de rappeler, de façon synthétique, les indications, mais également la balance bénéfice/risque de ces molécules et appuyer le discours des autorités sanitaires, concernant des utilisations chroniques délétères qui expose le patient à un risque trop important de surconsommation et de dépendance.
Nous rappellerons que leurs prescriptions, ne doit pas être banalisée, surtout auprès des personnes âgées et des adolescents car, si elle facilite le sommeil, elle ne résout pas les causes de l’insomnie et peut être à l’origine de nombreux effets indésirables aux conséquences parfois graves. Nous communiquerons le respect de règles précises : dose minimum utile, limitation dans le temps (< 28 j), information du patient sur la durée du traitement, les modalités d’arrêt et ses effets indésirables, réévaluation programmée de la situation, anticipation sur les modalités d’arrêt. Pour aider les prescripteurs et, par conséquent, les patients, cet enseignement rappelle la façon pratique, les règles de bon usage, qui intègrent à la fois la bonne prescription en regard de la pathologie et à la fois la déprescription, phase trop souvent oubliée des situations chroniques. Dans cet objectif, de limiter la prescription des hypnotiques aux seuls indications de bonnes pratiques, nous évoquerons les traitements cognitifs et comportementaux validés, afin d’aider le PS à réduire ses prescriptions et d’être à même d’informer le patient sur les différentes alternatives validées. L’objectif de cette action est également de s’associer à la DGS qui a engagé un vaste programme d’actions avec la ANSM, la HAS, la CNAMTS, la DGOS et la DSS qui rappelle dans un communiqué récent que la réussite de la diminution des benzodiazépines, pour réduire les effets secondaires, repose sur l’adhésion de tous, en fournissant aux PS les outils et connaissances nécessaires. Cette formation cognitive se veut interactive entres les apprenants et le(s) intervenant(s) Spécialiste(s) en activité hospitalière ou privée. Le(s) intervenants (s) vont exposer les connaissances médicales actuelles, (recommandations HAS, sociétés savantes et expérience in vivo des services hospitaliers) dans le but d’acquérir de nouvelles connaissances pour améliorer les connaissances et la pratique de l’apprenant. Grâce à la fertilisation croisée en collectif, l’action de formation va permettre également, à l’apprenant, d’apporter l’expertise de sa propre expérience et de s’enrichir de celle des autres, d’améliorer la coopération pluridisciplinaire et celle entre la médecine de ville et hospitalière (échanges, réseau pluridisciplinaire, difficultés rencontrées, modalités de prise en charge,..). L’apprenant va acquérir un socle de connaissances qui l’aidera à aborder l’étape 2 (post tests) de cette action en formation continue L’objectif principal est de fournir aux praticiens participant à cette formation les moyens permettant une démarche avant tout clinique dans le cadre de l’orientation diagnostique et thérapeutique afin d’améliorer les pratiques et d’assurer une prise en charge optimale, efficiente tout en veillant à respecter les règles de bonnes pratiques, le bon usage des médicaments et de sécurité des soins.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 99D42200024
Sigle ODPC : MEDI PARTNERS
Identifiant ODPC : 99D4
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Mixte
Prix de vente en € : 635,00€
Effectif Maximum par Session : 45

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Pathologies d’inoculation : prévention et prescription adaptée des antibiotiques – Formation DPC

Toute effraction cutanée, si minime soit-elle, et quelle que soit l’origine, comporte un risque infectieux local, régional ou systémique.
L’interrogatoire permet le plus souvent d’orienter le diagnostic et repérer les risques de complications selon le contexte du patient (profession, activités, immunodéficience) et les circonstances de la plaie.
L’examen permet ensuite de laver et explorer la plaie pour repérer les signes de gravité : localisation, aspect de surinfection et dissémination.
La prévention antitétanique et antirabique reste d’actualité.
La réalisation d’examens complémentaires dépend de chaque situation et n’est pas systématique.
L’antibiothérapie doit ensuite être mesurée en raison du développement des résistances liées partiellement à un mésusage et des préventions suboptimales. Ces résistances sont à l’origine d’infections sévères avec risques de séquelles et de décès.
Près de 80% des prescriptions sont réalisées par les praticiens de ville dont une bonne partie est inutile ou inappropriée.

L’objectif principal de cette action de formation est d’améliorer la pertinence des prescriptions d’antibiotiques dans les principales pathologies d’inoculation en France.

Les objectifs spécifiques sont :
1. Diagnostiquer les principales pathologies d’inoculation
2. Améliorer la pertinence des prescriptions d’antibiotiques dans les principales pathologies d’inoculation
3. Améliorer la collaboration interprofessionnelle dans le cadre des pathologies d’inoculation

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 95802200022
Sigle ODPC : AFPS
Identifiant ODPC : 9580
Profession(s) visée(s) : Biologiste, Médecin, Pharmacien
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Mixte
Prix de vente en € : 150,00€
Effectif Maximum par Session : 48

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique