Programme DPC : Formation DPC – LE BON USAGE DES MÉDICAMENTS

Contexte :

Les accidents liés à la polymédication des personnes âgées occasionnent chaque année 130 000 hospitalisations et environ 10 000 décès, selon les estimations de l’Assurance maladie. Une hospitalisation sur 5 chez les seniors de plus de 80 ans est à mettre sur le compte du mauvais usage du médicament. Dans 45 à 70% des cas, ces effets indésirables seraient évitables.
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la polymédication comme « l’administration de nombreux médicaments de façon simultanée ou l’administration d’un nombre excessif de médicaments ». Psychotropes, anticholinergiques, antihypertenseurs, antidiabétiques oraux ou encore anti-thrombotiques… la liste des molécules que nos aînés ingurgitent au quotidien est longue comme un jour sans pain.
Avec le vieillissement de la population, les maladies chroniques ainsi que les polypathologies tendent à devenir le centre de gravité du système de santé et constituent un enjeu majeur en matière de surconsommation médicamenteuse.
La politique de santé publique s’est emparée de cette problématique en se fixant comme objectif de parvenir à court terme à une réduction de la fréquence des événements iatrogènes entraînant une hospitalisation.
« Mieux prescrire, mais aussi mieux observer et surveiller, prévenir et agir sur les facteurs de risque, éduquer et informer » sont les maîtres mots de toutes les recommandations de la HAS.
Tous les acteurs de la chaîne de consommation et d’administration des médicaments doivent rassembler leur énergie et concentrer leurs efforts afin d’améliorer l’encadrement de la vie du médicament.
L’infirmière y joue un rôle essentiel : elle est au cœur de la prise en charge des personnes âgées à domicile. Son expérience, sa compétence, ses relations privilégiées avec les personnes fragilisées sont un atout majeur pour améliorer leur état de santé et leur qualité de vie.
La convention nationale des infirmiers avec l’avenant 3 publié en 25 novembre 2011 renforce la place et le rôle des infirmiers libéraux en matière de suivi des patients atteints de pathologies chroniques et notamment des maladies cardiaques.
L’avenant 6, publié au journal officiel le 13 juin 2019, prévoit quant à lui un accompagnement spécifique à la prise médicamenteuse chez les personnes fragiles et polymédiquées
La formation reste l’outil le plus performant pour optimiser leur rôle en matière de prévention de la iatrogénie et d’éducation sur les risques liés à l’automédication en particulier.

.Objectifs de la formation :

L’objectif global de cette action est d’actualiser les connaissances des infirmiers à domicile en matière de polymédication et iatrogénie médicamenteuse

Les objectifs pédagogiques intermédiaires sont :
• Objectif 1 : Comprendre le risque iatrogène
• Objectif 2 : Répertorier les médicaments favorisant l’accident iatrogène
• Objectif 3 : Identifier la fréquence, les facteurs de risque et les principales causes d’accidents iatrogènes
• Objectif 4 : Actualiser ses connaissances sur le circuit du médicament
• Objectif 5 : Mettre en œuvre une politique de prévention du risque iatrogène à domicile
• Objectif 6 : Établir un bilan de ses acquis et un plan d’actions d’amélioration de ses pratiques suite à la formation
Le programme de formation comporte les éléments de contenus principaux suivants :
– Travail en sous-groupe sur des cas concrets de prescriptions à risque iatrogène
– Les termes usuels en pharmacologie
– Les différentes étapes du parcours du médicament
– La place et le rôle du médicament générique
– Identification du risque iatrogène
– Les facteurs de risque d’accidents iatrogènes
– Les causes des accidents iatrogènes
– Les médicaments à risque
– Les organismes et professionnels en charge du risque iatrogène
– Le parcours du médicament dans l’organisme
– Le rôle infirmier
– Le bilan des acquis et la réflexion sur la mise en place d’indicateurs de suivi

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 10112200056
Sigle ODPC : ORION SANTE
Identifiant ODPC : 1011
Profession(s) visée(s) : Infirmier
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Présentiel
Prix de vente en € : 579,88 €
Effectif Maximum par Session : 25

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique