Savoir prescrire pour limiter l’antibiorésistance. – Formation DPC

Le développement de la résistance aux antibiotiques est un problème majeur de santé publique.
La résistance aux antibiotiques est directement liée à la surconsommation, au mésusage des antibiotiques, à une prévention des infections (ou complications infectieuses) perfectible.
La France est le 3ème plus gros consommateur d’antibiotiques en Europe. On note une nouvelle augmentation de la prescription des antibiotiques depuis 2010. On estime que 30% à 50% des prescriptions sont inutiles ou inappropriées.

A l’issue de la formation le praticien sera en mesure :
– D’améliorer la pertinence des prescriptions antibiotiques (réduire les prescriptions inutiles / inappropriées)
– D’améliorer la prévention des infections (en particulier infections graves)
– De connaître les risques associés à la résistance des bactéries aux antibiotiques / les moyens de prévention

Prescription médicamenteuse en médecine buccodentaire : Comment prescrire au mieux ? – Formation DPC

Comme tout professionnel de santé, le chirurgien-dentiste est habilité à prescrire les médicaments nécessaires à son exercice.
Étant donné l’évolution permanente des connaissances en pharmacologie et les mises à jour permanentes des règles et des recommandations des prescriptions, un maintien régulier des connaissances du prescripteur est plus que nécessaire.
Dans son exercice le chirurgien-dentiste est confronté à la pharmacologie de deux façons.
Les connaissances en pharmacologie et les recommandations thérapeutiques évoluant vite, il est important d’actualiser régulièrement ses pratiques dans ces domaines car prescrire est un acte médical à part entière et loin d’être sans risque.
Le plus souvent, nos prescriptions ont pour objectifs de répondre de façon efficiente à une douleur, à une inflammation ou à une infection. Il n’est pas à rappeler que la visite au cabinet dentaire est pour un certain nombre de patients une angoisse que nous devons prendre en compte et en charge. Toutes nos prescriptions doivent bien sur toujours tenir compte de l’état général du patient et des possibles interactions médicamenteuses avec son traitement habituel.
Enfin, nous pouvons être amené à faire face à une situation d’urgence vitale au cabinet dentaire. Encore faut-il avoir une mallette d’urgence complète.
Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans cette formation, avec une forme pédagogique innovante qui s’adaptera à votre rythme.

Les objectifs de la formation sont :
• Actualiser les thérapeutiques de la prévention et du traitement de la douleur.?
• Maîtriser les dernières recommandations sur l’utilisation des antibiotiques.?
• Savoir utiliser les médicaments modulant l’inflammation.?
• Apprendre à adapter ses prescriptions médicamenteuses en fonction des terrains (femme enceinte, enfant, personne âgée).?
• Identifier et évaluer le risque médicamenteux chez le patient malade.?
• Connaître les enjeux économiques et politiques du médicament.?
• Rationaliser les choix thérapeutiques.?
• Savoir préparer et entretenir sa trousse d’urgence au cabinet dentaire.

Bon usage des médicaments, recommandations actuelles en chirurgie et pathologie orale – Formation DPC

Résumé et objectifs de l’action :
L’objectif de cette formation est de faire le point sur les connaissances actuelles et les diverses recommandations quant à l’usage des médicaments en odontologie. Savoir prescrire de manière raisonnée les médicaments nécessaires.

Méthode d’évaluation de l’action : Un test d’évaluation sera effectué en début et fin de session dans le but d’évaluer les connaissances acquises lors de cette formation.

Détail de l’action :

Module 0 : Évaluation initiale des connaissances
Format : Non présentiel
Durée : 30 min
Objectifs : Ce module a pour objectif de présenter le déroulement de la formation et permettre à l’apprenant de tester ses connaissances déjà acquises sur le sujet.

Module 1 : les antalgiques
Format : Non présentiel
Durée : 1 heure 45
Objectifs : connaître les différents médicaments de la douleur aiguë utiles en chirurgie orale et savoir quelle(s) molécule(s) choisir face à quelle situation clinique

Module 2 : les antibiotiques
Format : Non présentiel
Durée : 1 heure 45
Objectifs : connaître les différents antibiotiques utiles en chirurgie orale et savoir quelle(s) molécule(s) choisir face à quelle situation clinique

Module 3 : les anti-inflammatoires
Format : Non présentiel
Durée : 45 minutes
Objectifs : connaître les différents médicaments de l’inflammation utiles en chirurgie orale et savoir quelle(s) molécule(s) choisir face à quelle situation clinique

Module 3 : prescription médicamenteuse en cas d’insuffisance hépatique ou rénale
Format : Non présentiel
Durée : 45 minutes
Objectifs : savoir quelles sont les précautions à prendre lors de la prescription médicamenteuse chez un patient atteint d’une insuffisance rénale ou hépatique

Module 5 : prescription médicamenteuse en cas de terrain physiologique particulier
Format : Non présentiel
Durée : 1 heure
Objectifs : savoir quelles sont les précautions à prendre lors de la prescription médicamenteuse chez l’enfant, la personne âgée, la femme enceinte ou allaitante

Module 7 : Évaluation finale des connaissances
Format : Non présentiel
Durée : 30 min
Objectifs : Ce module a pour objectif de permettre à l’apprenant de tester ses connaissances finales acquises durant la formation.

Prescriptions médicamenteuses : sécurité et efficacité – Formation DPC

En tant que chirurgiens-dentistes, nous sommes habilités à prescrire tous les médicaments nécessaires à notre exercice. Les connaissances en pharmacologie et les recommandations thérapeutiques évoluant vite, il est important d’actualiser régulièrement ses pratiques dans ces domaines car prescrire est un acte médical à part entière et loin d’être sans risque. Le plus souvent, nos prescriptions ont pour objectifs de répondre de façon efficiente à une douleur, à une inflammation ou à une infection. Il n’est pas à rappeler que la visite au cabinet dentaire est pour un certain nombre de patients une angoisse que nous devons prendre en compte et en charge. Toutes nos prescriptions doivent bien sûr toujours tenir compte de l’état général du patient et des possibles interactions médicamenteuses avec son traitement habituel. Enfin, nous pouvons être amenés à faire face à une situation d’urgence vitale au cabinet dentaire. Encore faut-il avoir une mallette d’urgence complète. Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans cette formation, avec une forme pédagogique innovante qui s’adaptera à votre rythme.
Objectifs pédagogiques
• Réactualiser vos connaissances sur les grandes familles de médicaments pouvant être prescrites en odontologie (antalgiques, antibiotiques, anti-inflammatoires, anxiolytiques)
• Mieux connaître et appliquer les recommandations actuelles
• Optimiser leurs effets et éviter les interactions pouvant être graves voire fatales pour vos patients.
• Cette formation vous permettra également de constituer la trousse d’urgence nécessaire et suffisante.

Mésusage, abus et dépendance aux médicaments – Formation DPC

RÉSUMÉ – PROBLÉMATIQUE :
Les accidents liés à un mauvais usage du médicament occasionnent chaque année plus de 10 000 décès, dont 7 500 chez les plus de 65 ans. Ils sont la cause de plus de 130 000 hospitalisations et près de 1,3 millions de journées d’hospitalisations (1). Alors que dans 45 à 70 % des cas ces accidents seraient évitables.
Le bon usage des médicaments, enjeu de santé publique majeur, est l’affaire de tous les acteurs qui prescrivent les médicaments, les dispensent ou accompagnent les patients.
Cette formation, basée sur des cas cliniques, a pour objectif permettre de dépister un mésusage, un abus ou une dépendance à un médicament, mais également de mettre en œuvre des mesures préventives ou correctives.
OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES DÉTAILLÉS :
Objectifs généraux et spécifiques
Objectifs généraux :
Les objectifs généraux de cette formation sont de perfectionner les connaissances et d’acquérir les compétences nécessaires à la prévention et au dépistage des abus, mésusages et dépendances aux médicaments dans une démarche d’amélioration continue des pratiques professionnelles.
Objectifs spécifiques :
Les objectifs spécifiques de cette formation peuvent être répartis en deux entités :
Connaissances attendues :
Savoir différencier un mésusage, un abus ou une dépendance
Connaître les principales dépendances médicamenteuses
Identifier les mésusages habituels et les détournements thérapeutiques
Connaître les mesures préventives vis à vis des antalgiques et anxiolytiques

Compétences attendues :
Mener à bien un entretien avec le patient
Dépister un mésusage ou un abus de médicaments
Prévenir une dépendance médicamenteuse, la diagnostiquer et l’orienter
Instaurer une démarche éducative

Implication personnelle des participants
Les apprenants participent activement à la formation grâce à un apprentissage à distance. Cet apprentissage associe des modules de réalisation de cas cliniques et un module de conférence asynchrone. A l’issue de ces étapes, les apprenants évaluent leurs apprentissages, et identifient des éléments d’amélioration dans leur pratique quotidienne.

Recherche thématique