Programme DPC : Switch vers les Traitements biosimilaires en rhumatologie Libérale – Formation DPC

Intérêts médico-économiques, dispositifs d’incitation et méthodes d’amélioration du taux de pénétration

Objectifs pédagogiques.

Les biomédicaments ont révolutionné depuis 20 ans la prise en charge des Rhumatismes inflammatoires. Ils ont aussi une place certes plus réduite mais néanmoins incontestable dans l’ostéoporose dans certains cas spécifiques (teriparatide)
Depuis tant d’années, la plupart des Rhumatologues ont pu assister à de multiples formations de différents formats et ont appris à maîtriser ces traitements.
On rappelle l’importance de pouvoir bénéficier de formations indépendantes de l’industrie dans un domaine thérapeutique où les couts pour la collectivité ont pu avoisiner 1 milliard d’euro toutes molécules confondues
Par ailleurs la mise à disposition de formes sous cutanées pour tous les anti TNF ainsi que la possibilité de les prescrire dans le cadre de renouvellement de la Prescription Initiale Hospitalière (ainsi que l’initiation à l’initiatives des rhumatologue dans la plupart des cas du teriparatide) ont permis aux Rhumatologues de ville de se les approprier.
L’apparition des « Biosimilaires » a été une étape supplémentaire dans l’histoire de ces médicaments.
En effet, les enjeux socio-économiques sont importants, et à l’époque de la pandémie, où le budget de la santé risque fort d’exploser, il est capital de réaliser toutes économies possibles, non préjudiciables aux malades permettant par ailleurs de continuer à commercialiser de nouvelles classes innovantes mais coûteuses dans les mêmes indications.
Ces « substitutions » de princeps, ou l’initiation de biosimilaires a été financièrement « incitée » par la CNAM dans le milieu hospitalier avec un résultat incontestable mais encore insuffisant.
L’avenant N° 9 a permis d’obtenir cette possibilité également pour les Rhumatologues Libéraux

Objectifs Généraux

1) Rappeler les indications de ces traitements,
2) Rappeler les modalités prescription de mise et route et de surveillance de ces traitements,
Objectifs spécifiques
1) Définir de ce qu’est un Biosimilaire
2) Rapporter les études de « non-infériorité », les notions d’interchangeabilité, d’indication sensible ; d’extrapolation d’indication,
3) Aborder les notions d’effet nocebo pour mieux en connaitre l’impact dans l’acceptation et l’observance des biosimilaires
4) Préciser les modalités pratiques de réalisation de ces « switch » ou de ces initiations
5) Expliquer les dispositifs d’incitations à la prescription et au switch
6) Former le Rhumatologue à faire accepter par un patient déjà sous Bio-médicament, la prescription de ce qu’il pourrait ressentir comme étant un « Générique » (avec toute la connotation négative que ça peut comporter)

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 52742200022
Sigle ODPC : RHUMATO DPC
Identifiant ODPC : 5274
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Evaluation des pratiques professionnelles + Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 380,00 €
Effectif Maximum par Session : 30

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique