Programme DPC : Suivi des enfants et des adolescents atteints de dermatite atopique à l’officine. – Formation DPC

La dermatite atopique, aussi appelée eczéma atopique, est une maladie chronique inflammatoire de la peau.
Elle se développe préférentiellement chez le nourrisson et l’enfant, mais peut persister voire apparaître parfois chez l’adolescent et même chez l’adulte.
Elle est caractérisée par une sècheresse cutanée associée à des lésions de type eczéma (rougeurs et démangeaisons, vésicules, suintement et croûtes) qui évoluent par poussées.
La dermatite atopique se développe à partir de l’âge de trois mois.
La majorité des dermatites atopiques disparaissent au cours de l’enfance (50% avant 5 ans), mais 10 à 15% des cas persistent jusqu’à l’âge adulte.
Cette maladie fréquente impacte la qualité de vie de ces enfants et adolescents et de leur famille.
Cette altération est essentiellement due à un défaut de soins (car complexe) et à la corticophobie très souvent !
En effet, il est évoqué que 80% des dermatites atopiques cliniquement sévères sont en fait des dermatites atopiques insuffisamment traitées.
Le traitement des dermatites atopiques se fondent avant tout sur des soins locaux.
Un traitement de fond vise à lutter contre la sécheresse cutanée et à restaurer la fonction de barrière de la peau. Il passe par l’application quotidienne d’émollients (crèmes hydratantes).
Lors d’une poussée, les soins visent à réduire l’inflammation et les démangeaisons, pour soulager le patient et éviter une surinfection. L’application d’un dermocorticoïde, d’un immunomodulateur, d’une solution antiseptique, avec éventuellement des antihistaminiques en comprimé en complément, aident le patient à traverser la crise.
Un traitement de base bien conduit a un réel impact sur le rythme des poussées et il est essentiel que les membres de l’équipe officinale éduquent le patient et/ou son entourage dès le plus jeune âge.
Les membres de l’équipe officinale doivent être conscients des risques de la corticophobie ; ces derniers représentant un obstacle majeur à la prise en charge du patient.
Ce sont des acteurs clé de par leur disponibilité et leur rôle dans la délivrance du traitement.
Ce programme s’inscrit au niveau de l’orientation N°9 – Bon usage des médicaments et se décline au travers des objectifs suivants :
– Connaitre les mécanismes de la dermatite atopique et les leviers sur lesquels il est possible d’agir afin de pouvoir l’expliquer aux patients et/ou à l’entourage,
– Reconnaitre les différentes typologies de lésions (aigües ou chroniques) afin d’adapter le traitement,
– Connaitre la stratégie thérapeutique visant à améliorer la qualité de vie du patient (nombre de poussée, prurit etc),
– Eduquer le patient en renforçant sa compréhension,
– Sécuriser la délivrance des dermacorticoïdes,
– Lutter contre la corticophobie.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 10422200161
Sigle ODPC : GEMA
Identifiant ODPC : 1042
Profession(s) visée(s) : Pharmacien
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Mixte
Prix de vente en € : 360,00 €
Effectif Maximum par Session : 25

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique