Programme DPC : Prévenir et prendre en charge la maladie de Lyme : un enjeu pour limiter l’antibiorésistance – Formation DPC

Ce module s’adresse aux pharmaciens et préparateurs en pharmacie et vise à les sensibiliser à la juste prescription des antibiotiques dans la prise en charge de la maladie de Lyme ainsi qu’à la prévention de la borréliose de Lyme pour limiter l’antibiorésistance. L’aCe module s’adresse aux pharmaciens et préparateurs en pharmacie et vise à les sensibiliser à la juste prescription des antibiotiques dans la prise en charge de la maladie de Lyme ainsi qu’à la prévention de la borréliose de Lyme pour limiter l’antibiorésistance. L’apprenant bénéficie de l’expertise du Pr Yves Hansmann, médecin infectiologue au CHU de Strasbourg, auteur de nombreux articles scientifiques internationaux sur les maladies transmises par les tiques.
Cette formation s’inscrit dans le plan national de prévention et de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques de 2016. (https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/synthese_lyme_v_aes_290916.pdf) Un des axes stratégiques de ce plan de lutte est de renforcer la prévention des maladies transmises par les tiques qui est l’une des parties du module de formation. Un autre axe est l’amélioration de la prise en charge des malades qui est un point central de cette formation. Le développement de résistances aux antibiotiques (ATB) est un problème majeur de santé publique et est directement lié à la surconsommation et au mésusage des ATB, largement utilisés dans la prise ne charge de la maladie de Lyme.
La maladie de Lyme est un réel problème de santé publique avec une augmentation du nombre de nouveaux cas en 2018 (données du réseau Sentinelles). Cette thématique est un sujet sensible car plusieurs polémiques perdurent quant aux tests de dépistage ou quant à la prise en charge de la maladie de Lyme. De nombreuses rumeurs et fausses informations circulent. Il est absolument nécessaire que les pharmaciens et l’ensemble de l’équipe officinale sachent répondre aux interrogations des patients sur ce sujet.
En effet lors d’une piqûre de tique, Les patients viennent souvent en premier lieu à l’officine. Une antibiothérapie est- elle nécessaire ? Quels conseils de surveillance prodiguer? Comment reconnaître l’érythème migrant, signe primaire de la borréliose de Lyme et quelle antibiothérapie est recommandée ? Quels antibiotiques et quelle durée dans la prise en charge des manifestations tardives de la maladie de Lyme ? Comment expliquer à nos patients la non prescription d’ATB immédiate ?
Cet e-learning permettra de répondre à l’ensemble de ces questions pour permettre aux pharmaciens et préparateurs en pharmacie de jouer pleinement leur rôle en matière de prévention de la borréliose de Lyme pour limiter les prescriptions d’antibiotiques et d’accompagnement des patients présentant des manifestations tardives de la pathologie nécessitant une antibiothérapie parfois longue et complexe.
Au cours de ce module seront abordés l’épidémiologie de la borréliose de Lyme, la prévention primaire, la physiopathologie de la maladie de Lyme, le repérage et la prise en charge par ATB de l’érythème migrant ainsi que la juste prescription des ATB dans les manifestations tardives (manifestations neurologiques, cardiaques, rhumatologiques….) de la maladie selon les dernières recommandations pour limiter l’antibiorésistance.
A l’issue de la formation « Prévenir et prendre en charge la maladie de Lyme : un enjeu pour limiter l’antibiorésistance », l’apprenant saura
1- Repérer les personnes à risques et donner des conseils de prévention adaptés
2- Expliquer la place de l’antibiothérapie dans la prise en charge : quand ? Pourquoi ?
3- Repérer les signes évocateurs de la phase primaire de la maladie de Lyme : l’érythème migrant et maitriser la prise en charge
4- Maitriser la prise en charge des manifestations tardives de la borréliose de Lyme pour lutter contre l’antibiorésistance
5- Transmettre la connaissance des risques associés à la résistance des bactéries aux antibiotiques ainsi que des moyens de sa prévention

Le module interactif et varié, apportera en plus des apports théoriques des experts :
– Des activités ludiques et formatives
– Des ressources bibliographiques « pour en savoir plus »
– Des cas cliniques pour s’exercer
– Des quiz formatifs commentés par les experts
Pour chaque rubrique, les messages importants à retenir seront reformulés

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 11012200119
Sigle ODPC : CHEM
Identifiant ODPC : 1101
Profession(s) visée(s) : Pharmacien
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 285,70 €
Effectif Maximum par Session : 200

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique