Programme DPC : Les médicaments psychotropes chez les personnes âgées – 1 jour – Formation DPC

Les Français sont toujours en Europe les plus importants consommateurs de psychotropes et en particulier des prescriptions d’anxiolytiques et d’hypnotiques (du fait de leur remarquable efficacité anxiolytique et sédative). Les pathologies psychiatriques constituent plus du quart des motifs de consultation en médecine générale, dont plus de 60 % concernent les troubles émotionnels et les troubles du sommeil avec par conséquent des prescriptions d’anxiolytiques et d’hypnotiques.
Une meilleure connaissance de ces molécules devrait permettre de réduire les phénomènes d’abus et de dépendance chez la personne âgée.
L’intérêt secondaire concerne la déstigmatisation des troubles psychiatriques, une meilleure connaissance des différents troubles du sommeil afin d’améliorer l’approche thérapeutique plus juste du patient, dépourvue d’aprioris et d’idées reçues. Enfin, grâce à une meilleure stratégie de prescriptions, cette formation doit permettre une réduction des risques d’effets secondaires de ces molécules et de l’accoutumance à ces produits

C’est dans ce contexte et avec l’avancée des neurosciences et de la recherche, qu’il semble pertinent de revisiter ces prescriptions spécifiques.

Cette formation doit donc permettre de :
– Sécuriser la prescription pour diminuer les erreurs médicamenteuses, la iatrogénèse et le risque de mise en cause pour prescription inadaptée
– Sécuriser la déprescription en la basant sur une liste de médicaments à écarter et sur une démarche éthique d’analyse des bénéfices et des risques

Objectifs opérationnels de la formation :
• Mieux rédiger l’ordonnance, diminuer le risque de iatrogénèse et de plaintes en renforçant sa confiance dans un très petit nombre de psychotropes éprouvés.
• Mieux informer le patient et sa famille en sachant apporter des réponses aux questions posées afin de faciliter l’observance.
• Mieux surveiller le traitement.
• Mieux coordonner et renforcer les liens entre prescripteurs, infirmiers, pharmacien et contribuer à la sécurisation au domicile (pilulier, cahier de transmission).
• Mieux prescrire et savoir déprescrire les anxiolytiques – hypnotiques face au patient demandeur d’un médicament pour dormir.
• Mieux prescrire, savoir déprescrire ou annoncer l’utilité qu’il y aurait à accepter l’idée de la prescription d’un antidépresseur.
• Mieux prescrire, savoir déprescrire ou maintenir un stabilisateur de l’humeur.
• Mieux prescrire, savoir déprescrire ou maintenir un neuroleptique antipsychotique.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 10442200042
Sigle ODPC : CNEH
Identifiant ODPC : 1044
Profession(s) visée(s) : Médecin,Pharmacien,Sage-Femme
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Présentiel
Prix de vente en € : 480,00 €
Effectif Maximum par Session : 12

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique