Programme DPC : Le risque iatrogène chez la personne âgée – Modalité classe virtuelle – Formation DPC

En France, selon le Ministère des Affaires sociales et de la Santé , on estime à 140 000 le nombre d’hospitalisations annuelles en lien avec des effets secondaires médicamenteux. Cette problématique est particulièrement marquée chez les patients âgés polymédiqués. Le risque iatrogénique est donc un enjeu majeur chez le sujet âgé du fait des risques associés à l’impact du vieillissement et des comorbidités sur la pharmacologie des médicaments, de la polymédication et de la diminution des capacités d’observance. L’identification et la prise en compte de l’ensemble de ces facteurs de risques au cas par cas doivent permettre de limiter la survenue d’évènements indésirables.
Le réflexe iatrogénique à l’officine implique d’évaluer par le pharmacien et le préparateur l’imputabilité d’un symptôme induit par un médicament, de surveiller la tolérance aux différents traitements, de réviser régulièrement le rapport bénéfices/risques des traitements prescrits et d’adopter une approche thérapeutique individualisée, visant à limiter la polymédication et favoriser l’observance. Pour cela, l’équipe officinale dispose de nouveaux outils de lutte comme le bilan partagé de médication, les fiches Action et des moyens de communication avec les autres professionnels de santé comme le DMP et l’exercice coordonné.

• Participer à la prévention active et à la diminution du risque iatrogène à l’officine.
• Repérer les situations à risque pour prévenir le risque d’iatrogénie médicamenteuse.
• Favoriser une meilleure dispensation et un meilleur suivi de la personne âgée par le pharmacien et le préparateur afin de faciliter l’observance des traitements.
• Accompagner les patients âgés et leur entourage dans la compréhension et la prise en charge de leurs pathologies.
• Mettre en place à l’officine les outils de détection, d’analyse, de prévention et d’information de l’iatrogénie médicamenteuse sous forme de Bilan Partagé de Médication et de Fiches Action.
• Concevoir un outil pratique résumant les principales causes de l’iatrogénie chez les patients âgés afin de conduire les évaluations avec méthode.

Objectifs pédagogiques généraux de la formation

Connaitre les spécificités des personnes âgées afin d’adapter la prise en charge pharmaceutique
• Définir une personne âgée pour les identifier
• Apprécier l’évolution démographique des personnes âgées pour anticiper les besoins à l’officine
• Appréhender l’espérance de vie avec ou sans incapacité de la personne âgée pour définir des priorités de suivi à l’officine
Identifier les facteurs de risque liés à l’âge favorisant l’iatrogénèse médicamenteuse pour la comprendre et mieux la prévenir
• Assimiler les conséquences du vieillissement sur la dégradation physiologique pour anticiper les adaptations de traitement
• Maitriser les modifications de la pharmacocinétique des substances actives chez les personnes âgées pour en déduire les conséquences sur l’évolution de la concentration des médicaments
• Sensibiliser le pharmacien et le préparateur à leur rôle d’évaluation des capacités de la personne âgée pour prévenir les fragilités favorisant une augmentation de l’iatrogénie
• A l’officine, détecter la dénutrition et la malnutrition liée au vieillissement pour proposer des solutions et des adaptations de traitement
Détecter le risque iatrogène médicamenteux à l’officine pour le prévenir, le signaler et proposer des solutions
• Interpréter les données épidémiologies liées à l’iatrogénie des patients âgées pour alerter toute l’équipe officinale à cette problématique centrale
• Analyser les principales causes de l’iatrogénie médicamenteuse chez la personne âgée par le pharmacien et le préparateur pour les éviter
• Déduire les risques d’iatrogénie médicamenteuse en fonctions des principaux facteurs de risques physiologiques, sociaux, environnementaux et comportementaux chez la personne âgée
• Revoir le risque iatrogénique des principales classes thérapeutiques afin de sécuriser l’acte pharmaceutiques lors de la délivrance des produits de santé
• Développer et utiliser les outils de lutte contre l’iatrogénie par le pharmacien et le préparateur pour la détecter, informer les autres professionnels de santé et la prévenir dans l’intérêt du patient âgé.
Anticiper Les facteurs responsables d’un déséquilibre d’un traitement médicamenteux conduisant à l’iatrogénèse
• Interpréter le modèle de Bouchon pour expliquer l’impact des maladies aiguës sur le traitement chronique
• Adapter le traitement chronique pour éviter le déséquilibre conduisant à l’iatrogénie
• S’entrainer avec des cas concrets d’ordonnances à délivrer en situation de déséquilibre pour les commenter et mettre en place une stratégie d’action

Pratiquer la chronopharmacologie à l’officine pour améliorer l’efficacité des traitements et diminuer l’iatrogénie médicamenteuse
• Comprendre la définition de la chronopharmacologie et les facteurs l’influençant pour administrer les médicaments au bon moment
• Assimiler la chronopharmacologie des dif

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 13362200010
Sigle ODPC : PRAXIPHARM
Identifiant ODPC : 1336
Profession(s) visée(s) : Pharmacien,Préparateur en pharmacie
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Classe virtuelle
Prix de vente en € : 432,00 €
Effectif Maximum par Session : 20

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique