Programme DPC : Le bon usage des thérapies anticancéreuses dans les cancers solides dans la pratique officinale – Formation DPC

Une enquête a été réalisée courant Mai 2019 via le conseil de l’ordre des pharmaciens de la région Nouvelle Aquitaine pour répondre à l’orientation prioritaire n°9 [Bon usage du médicament] et n°11 [Bon usage des dispositifs médicaux (DM)]. Cette enquête nous a révélé que 93% des pharmaciens officinaux qui ont répondu, étaient favorables à une actualisation de leurs connaissances et de leurs compétences sur le bon usage des anticancéreux et des dispositifs médicaux utilisés pour la voie d’abord en cancérologie. Le DPC « Le bon usage des thérapies anticancéreuses dans les cancers solides dans la pratique officinale » a donc été construit pour répondre cette demande.
La formation commencera par une pré-évaluation sur le niveau de connaissances et de compétences pharmaceutiques concernant les anticancéreux des cancers solides dans le cadre des tâches pharmaceutiques du pharmacien d’officine. Elle sera suivie d’un e-learning à réaliser avant la journée en présentielle. Il portera sur les notions fondamentales en oncologie médicale, sur les thérapies anticancéreuses [classes, stratégies thérapeutiques, mécanisme d’action, effets indésirables spécifiques et généraux, interactions médicamenteuses, contre-indications] et les traitements de support. A l’issue de ce e-learning, les participants seront capables par auto-évaluation de restituer des connaissances générales sur l’oncologie médicale des cancers solides, sur les thérapies anticancéreuses et sur les soins de support.
La journée en présentielle s’articulera en 3 sous-séquences. La première sous-séquence portera sur la détection et la prise en charge des effets indésirables des thérapies anticancéreuses, ainsi que sur le bon usage des soins de support et les conseils associés. La seconde sous-séquence portera sur la pharmacie clinique en lien avec les thérapies anticancéreuses et les tâches du pharmacien d’officine, ainsi que sur les effets indésirables évitables, l’observance, le renfort de l’adhésion au traitement et de l’éducation thérapeutique du patient. Des outils de mesure et de suivi d’adhésion thérapeutique, des outils d’identification et de correction de la iatrogénie seront présentés avec des démonstrations dans le cadre de cas pratiques. Des fiches de bon usage des anticancéreux seront également présentées pour l’aide à la dispensation. Des débriefings autour de cas pratiques [cas cliniques/ordonnances] avec des diaporamas interactifs, outils et des professionnels de santé spécialisés en cancérologie [2 pharmaciens hospitaliers et 1 médecin hospitalier] guideront le participant vers la formulation d’un dialogue autour du patient et de ses thérapies anticancéreuses et ses soins de support. Une troisième sous-séquence portera sur les principaux DM utilisés pour créer la voie d’abord pour l’administration intraveineuse des chimiothérapies. La formation réalisée par un pharmacien hospitalier, référent DM, se fera sous forme de mises en situation avec la manipulation des différents types de DM pour la voie d’abord. Des conseils pratiques autour des DM seront dispensés. Ces mises en situation dans les 3 sous-séquences inciteront le participant à mettre en place dans sa pratique des méthodes efficaces de communication et de collaboration avec les différents professionnels de santé pour gérer au mieux la forte iatrogénie de ces thérapies et l’utilisation des DM associés.
A l’issue de cette journée en présentielle, les participants seront donc capables de s’autoévaluer sur leurs compétences pharmaceutiques dans une démarche qualité d’amélioration continue de la dispensation des thérapies anticancéreuses, des soins de support et des DM associés à ces thérapies, de réfléchir au bon/mauvais usage des thérapies, des soins de support et des DM, de lutter efficacement contre la iatrogénie (repérage des effets indésirables, des interactions médicamenteuses, des mauvaises usages des DM), d’apporter des conseils plus adaptés, d’améliorer l’adhésion au traitement et de mieux éduquer le patient. Il sera sensibilisé sur l’intérêt d’établir des liens étroits avec le médecin pour une meilleure prise en charge globale du patient sous thérapie anticancéreuse. Il saura mieux chercher les informations nécessaires à sa pratique via la connaissance de nouveaux outils de de mesure et de suivi d’adhésion thérapeutique, d’outils d’identification et de correction de la iatrogénie.
Une évaluation finale identique à celle de la pré-évaluation permettra de vérifier que le participant a bien amélioré ses connaissances et compétences pharmaceutiques dans sa pratique autour des thérapies anticancéreuses. L’amélioration des compétences du pharmacien d’officine à travers ses tâches permettra à « petite échelle » de réduire le risque d’hospitalisations et de morbi/mortalité liées aux thérapies anticancéreuses et à ses DM.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 24932200003
Sigle ODPC : UL SANTE
Identifiant ODPC : 2493
Profession(s) visée(s) : Pharmacien
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Mixte
Prix de vente en € : 200,00 €
Effectif Maximum par Session : 25

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique