Programme DPC : Le bon usage des médicaments chez le sujet âgé – Formation DPC

Le bon usage du médicament est une priorité largement affichée dans le cadre de la Stratégie nationale de santé (2018-2022) et du plan « Ma santé 2022 ». Si ce bon usage n’est pas respecté, le risque d’iatrogénie est présent, notamment chez les patients âgés, souvent vulnérables et polymédiqués parce qu’atteints de plusieurs maladies chroniques qui cohabitent.

Chaque année, on observe plus de 10 000 décès liés à un mauvais usage des médicaments dont environ 8 000 chez les plus de 65 ans. 30% des hospitalisations au-delà de 80 ans sont liées à ce mauvais usage. Pourtant, dans 45 à 70 % des cas, ces accidents seraient évitables.

Éviter cette situation nécessite la vigilance des professionnels de santé, en premier lieu celle du médecin. Ce dernier doit établir des prescriptions médicamenteuses appropriées qui tiennent compte notamment de la fragilité éventuelle du patient, de ses paramètres biologiques, des prescriptions éventuelles d’autres intervenants. La communication du prescripteur avec les professionnels qui accompagnent les patients (autres médecins, infirmiers, pharmaciens…) doit s’effectuer dans le cadre d’un dialogue de confiance.

L’optimisation des prescriptions et la capacité à détecter les signes qui évoquent un accident médicamenteux sont essentielles. Elles amènent à proposer cette formation aux médecins généralistes afin de leur permettre en particulier d’appréhender l’impact médical du mauvais médicament chez la personne âgée, de s’approprier les outils qui assurent d’un bon usage des médicaments, de mieux repérer les situations à risque pour réviser sa pratique et de développer les prises en charge pluri-professionnelles.

Cette formation non présentielle d’une durée de 7 heures se présentera sous forme d’un ensemble de séquences vidéo au cours desquelles des exposés didactiques alterneront avec des cas cliniques. Les apports de connaissances seront réalisés par un intervenant sous la conduite d’un professionnel de santé animateur.

Durant le programme seront notamment développés les points et objectifs suivants :
– Particularités du sujet âgé, conséquences de la fragilité (objectif 1).
– Facteurs favorisant la iatrogénie chez le sujet âgé, liés au patient, aux médicaments, aux prescriptions (objectif 2).
– Médicaments à risque iatrogène : effets indésirables, interactions médicamenteuses, conseils de prescriptions (objectif 3).
– Médicaments potentiellement inappropriés (objectif 4).
– Identification des accidents iatrogènes et conduite à tenir (objectif 5).
– Bonnes pratiques de prescription des médicaments en gériatrie. Utilisation des logiciels d’aide à la prescription et outils de communication avec les autres professionnels de santé (objectif 6).

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 10952200050
Sigle ODPC : ISIS
Identifiant ODPC : 1095
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 665,00 €
Effectif Maximum par Session : 100

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique