Programme DPC : Le bon usage des antibiotiques : optimisation de leur juste prescription en médecine de ville – Formation DPC

Le bon usage du médicament est un enjeu essentiel en santé publique. S’il n’est pas respecté, le risque d’iatrogénie est présent. Il en est ainsi pour les antibiotiques comme pour tout médicament.

Les antibiotiques sont destinés à guérir des infections qui parfois menacent le pronostic vital. Mais leur mauvaise utilisation peut entraîner le développement et la propagation de bactéries qui leur sont résistantes. Le bon usage des antibiotiques constitue dès lors un élément majeur de lutte contre l’antibiorésistance. Enjeu de santé publique majeur puisque l’antibiorésistance remet en question la capacité à traiter efficacement les infections, même les plus courantes, et est à l’origine d’environ 12 500 décès chaque année en France.

Les antibiotiques doivent être prescrits à bon escient. Malgré de nombreuses campagnes organisées par l’Assurance Maladie depuis une vingtaine d’années, on estime aujourd’hui que 30 à 50% des prescriptions d’antibiotiques en médecine de ville sont inutiles ou inappropriées…

Pour de nombreux patients, un « bon docteur » est encore celui qui prescrit largement des antibiotiques. La non-prescription d’un antibiotique n’est pas toujours comprise par le patient et nécessite de la part du médecin des efforts de pédagogie parfois difficiles à maîtriser.

L’optimisation des prescriptions est donc une priorité de santé publique qui amène à proposer cette formation aux médecins spécialisés en médecine générale.

Cette formation non présentielle d’une durée de 7 heures se présentera sous forme d’un ensemble de séquences vidéo au cours desquelles des exposés didactiques alterneront avec des cas cliniques. Les apports de connaissances seront réalisés par un intervenant sous la conduite d’un professionnel de santé animateur.

Durant le programme seront notamment développés les points suivants :
• L’antibiothérapie en France : état des lieux, consommation en médecine de ville.
• Les bactéries et les antibiotiques : notions de base.
• L’antibiorésistance : mécanismes, facteurs favorisants, conséquences.
• Le bon usage des antibiotiques :
– Les infections qui ne relèvent pas d’antibiothérapie ;
– Situations d’une prescription : traitement probabiliste, traitement après recours à un TROD utilisable en cabinet, traitement sur indications d’un antibiogramme ;
– Choix de l’antibiotique, risque d’une posologie insuffisante ou excessive, vigilance chez certains patients (femmes enceintes, patients insuffisants rénaux, insuffisants hépatiques, dénutris, obèses, allergiques, …) ;
– Les outils d’aide à la prescription d’une antibiothérapie ;
– Information et éducation du patient.

Les cas cliniques porteront sur des infections respiratoires, hautes et basses, des infections urinaires (focus personne âgée, femme enceinte), des infections génitales hautes, des IST, des infections cutanées bactériennes.

Les objectifs de la formation sont :
– Ce qu’il faut savoir sur les antibiotiques en général
– Maîtriser les risques liés à l’antibiorésistance.
– S’approprier les outils d’aide à la prescription et à la décision.
– Utiliser davantage les TROD (angines).
– Développer le réflexe de la juste prescription d’un antibiotique : bonne indication, bonne molécule, bonne posologie, bonne durée de traitement.
– Mieux communiquer avec les patients sur les mesures de prévention des infections et sur la bonne utilisation de leur traitement antibiotique.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 10952200045
Sigle ODPC : ISIS
Identifiant ODPC : 1095
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 665,00 €
Effectif Maximum par Session : 100

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique