Programme DPC : Formation DPC – La dé-prescription des IPP prescrits de manière inappropriée

La recherche d’une prescription inappropriée, définie comme l’utilisation d’un médicament
dont les risques dépassent les bénéfices escomptés (HAS), est une préoccupation quotidienne
en soins premiers, en particulier chez les personnes âgées. La prévalence de la consommation
d’inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) est estimée à près de 40% dans plusieurs études sur
les personnes âgées, dont 60% sont inappropriées. Un peu plus de 90% des IPP prescrits
proviennent de médecins généralistes. Les IPP ne sont pas identifiés comme des médicaments
à déprescrire par les médecins généralistes. Mais ils sont souvent renouvelés de manière
inappropriée. Cependant, ils ont des effets secondaires et des problèmes de iatrogénie
potentiels : douleurs abdominales et diarrhée fréquente, infection à Clostridium difficile,
pneumonie, fracture à risque, malnutrition et risque cardiovasculaire par interaction
médicamenteuse…etc. Le rapport bénéfice/ risque peut alors devenir négatif.
De plus, ils génèrent un coût sociétal important. Le coût du remboursement des IPP était
estimé à 960 millions d’euros en France en 2009. Cette valeur est en réalité beaucoup plus
élevée si l’on considère les conséquences de problèmes iatrogènes, les consultations itératives
avec le généraliste ou les hospitalisations consécutives. Les seules études portant sur les
prescriptions inappropriées d’IPP ont été réalisées à l’hôpital.
La formation des médecins généralistes à l’éducation des patients réduirait les prescriptions
inappropriées et faciliterait la « déprescription ».
Objectifs :
Objectif principal :
– S’approprier les démarches permettant d’optimiser la prescription des IPP chez la personne
âgée
Objectifs pédagogiques:
– Identifier les effets secondaires des IPP
– Identifier les prescriptions inappropriées d’IPP
– Prendre en compte le rebond d’acidité et proposer des stratégies pour le gérer
– Utiliser l’éducation thérapeutique et l’entretien motivationnel pour «déprescrire» un IPP
inapproprié
– Connaitre les méthodes pour mieux prescrire les IPP chez la personne âgée

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 11102200047
Sigle ODPC : CNGE FORMATION
Identifiant ODPC : 1110
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Présentiel
Prix de vente en € : 190,00 €
Effectif Maximum par Session : 20

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique