Programme DPC : Formation DPC – Juste prescription des anxiolytiques et des hypnotiques

Les Français sont toujours en Europe les plus importants consommateurs de psychotropes et en particulier des prescriptions d’anxiolytiques et d’hypnotiques (du fait de leur remarquable efficacité anxiolytique et sédative).
Les pathologies psychiatriques constituent plus du quart des motifs de consultation en médecine générale, dont plus de 60 % concernent les troubles émotionnels et les troubles du sommeil avec par conséquent des prescriptions d’anxiolytiques et d’hypnotiques. Les médecins généralistes restent les premiers prescripteurs de benzodiazépines et des hypnotiques dans notre pays. Ils se retrouvent ainsi en sentinelles dans la prise en charge des troubles émotionnels, des troubles du sommeil et des prescriptions psychotropes.
Une bonne utilisation de ces molécules est d’autant plus justifiée que la santé mentale reste la plus importante cause de handicap dans le monde selon l’O.M.S. Ce handicap est d’autant plus grave, qu’il débute tôt dans la vie et va perdurer pendant de nombreuses années.
Son coût indirect est conséquent en France du fait des invalidités engendrées pour raison médicale dans le monde professionnel.

L’intérêt principal d’une approche spécifique des prescriptions est d’identifier précisément les situations cliniques motivant ces prescriptions d’anxiolytiques et d’hypnotiques afin de les utiliser à bon escient et de réduire les surconsommations des psychotropes en France.
Par ailleurs, une meilleure connaissance de ces molécules devrait permettre de réduire les phénomènes d’abus et de dépendance en particulier chez l’adulte jeune et la personne âgée.

L’intérêt secondaire concerne la déstigmatisation des troubles psychiatriques, une meilleure connaissance des différents troubles du sommeil afin d’améliorer l’approche thérapeutique plus juste du patient, dépourvue d’aprioris et d’idées reçues.

Enfin, grâce à une meilleure stratégie de prescriptions, cette formation doit permettre une réduction des risques d’effets secondaires de ces molécules et de l’accoutumance à ces produits

C’est dans ce contexte et avec l’avancée des neurosciences et de la recherche, qu’il semble pertinent de revisiter ces prescriptions spécifiques.

Cette formation doit donc permettre aux médecins participant de mieux:
– Connaître les différentes classes de molécules anxiolytiques et hypnotiques
– Connaître les indications et les recommandations de bonne pratique en matière de prescription de ces classes thérapeutiques.
– Connaître les principaux effets indésirables, savoir repérer les phénomènes de dépendance et de sevrage.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 10692200005
Sigle ODPC : AMF Formation et Evaluation
Identifiant ODPC : 1069
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Mixte
Prix de vente en € : 590,00 €
Effectif Maximum par Session : 24

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique