Programme DPC : Formation DPC – Bon usage du médicament

Le bon usage du médicament peut être défini simplement comme l’utilisation du bon médicament, à la bonne dose, pendant la bonne durée et pour le bon patient.
Les accidents liés à un mauvais usage du médicament occasionnent chaque année 10 000 décès, et sont la cause de plus de 130 000 hospitalisations, avec une prévalence élevée de personnes âgées, plus vulnérables à ce genre de problématique. Les causes d’incident lié à un médicament (mauvais dosage, mauvaise prise, non-respect du traitement prescrit, interaction entre plusieurs principes actifs…) sont multiples et leurs conséquences parfois importantes. Dans 45 à 70 % des cas, ces accidents seraient évitables.
La lutte contre la iatrogénie constitue aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique, et concerne tous les acteurs qui prescrivent les médicaments, les dispensent ou accompagnent les patients.
La convention nationale des infirmiers met l’accent sur le rôle de celui-ci, notamment vis à vis de la prévention, l’éducation et la promotion de la santé. La surveillance médicamenteuse, déjà très largement assurée par les infirmiers, se doit ainsi d’être renforcée et accompagnée par le biais de la formation. L’objectif global de cette formation est de favoriser l’appropriation des bonnes pratiques relatives au bon usage par chaque professionnel concerné, et contribuer à la qualité et à la sécurité des prises en charge.
A l’issue de la formation l’apprenant sera capable de :
– Réfléchir sur le bon/ le mauvais usage du médicament
– Connaître les données chiffrées sur l’impact médical et économique du mauvais usage du médicament
– Prendre en compte les facteurs de risques d’incidents iatrogènes de la part des patients mais également des professionnels de santé
– Comprendre les causes d’incidents iatrogènes et des médicaments le plus souvent incriminés
– Déterminer les critères de détection d’un événement iatrogène
– Découvrir et s’approprier les outils existants et des échanges avec les autres professionnels, mise au point de modalités de partage des informations et de collaboration
– Mettre en place de la prévention du risque iatrogène et des indicateurs de suivi
– Connaître le rôle de l’Agence Nationale de sécurité du Médicament et du Centre Régional de Pharmacovigilance (C.R.P.V) et du devoir de déclaration de tout incident iatrogène pour les professionnels de santé, et d’information des malades sur le risque encouru (loi Droits des malades)

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 96952200029
Sigle ODPC : Santé Académie
Identifiant ODPC : 9695
Profession(s) visée(s) : Infirmier
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 289,94 €
Effectif Maximum par Session : 100

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique