Programme DPC : Dyslipidémie, dernières recommandations ESC 2019 (2h) – Formation DPC

Cette formation est dispensée en webinaire interactif. Le but de cette formation est la mise à jour des connaissances sur la prise en charge de la dyslipidémie en se basant sur le document de référence : les recommandations de la Société européenne de cardiologie (ESC) publiées en 2019.
La prise en charge de la dyslipidémie est un des piliers de la lutte dans la prévention des maladies cardiovasculaires.
Pendant de nombreuses années, les cibles à atteindre pour le LDL cholestérol étaient différentes selon les sociétés savantes (nord-américaines, européennes) et l’HAS. Nous manquons de recommandations récentes de l’HAS pour la prise en charge des dyslipidémies, mais les experts français recommandent une harmonisation des pratiques françaises avec les recommandations des sociétés européennes.
L’évaluation du risque cardiovasculaire utilise l’outil SCORE, les antécédents cardiovasculaires, la présence d’un diabète et d’une pathologie rénale. L’outil SCORE prend en compte le sexe l’âge, l’HTA et le niveau du cholestérol total. Il permet d’évaluer le risque à 10 ans de décès par maladie cardiovasculaire. Les outils de stratification du risque ont été révisés et il a été créé une classe de très haut risque avec une nouvelle cible de réduction du taux de LDL choléstérol : < 0.55g/l. Il est maintenant recommandé de doser le taux d'apolopoprotéine B pour l'évaluation du risque cardiovasculaire, en particuliers en cas de taux élevé de triglycérides, de diabète, d'obésité, de syndrome métabolique ou en cas de taux très bas de LDL choléstérol. La prise en charge thérapeutiques des dyslipidémies fait appel à plusieurs méthodes : diététique, médicamenteuses avec l'avancée majeure qu'ont représentées les statines depuis les années 1990 (malgré la diffusion très médiatisée de messages opposés aux statines qui a posé de nombreux problèmes aux médecins, avec des conséquences mesurables sur le pronostic cardiovasculaire de leurs patients). On reviendra sur les associations d'hypolipémiants qui peuvent être proposés si la valeur-cible de LDL n'est pas atteinte. De nouvelles études portant sur l'association d'ezetemibe ou d'anti PCSK 9 aux statines ont montré une association entre la réduction du taux de LDL choléstérol et des évènements cardiovasculaires. La place des anti-PCSK 9 sera précisée étant un remboursement en France uniquement pour les formes familiales d'hypercholestérolémie. A l'issue de cette formation, le participant sera en mesure de répondre aux objectifs suivants: 1- Calculer le risque cardiovasculaire. 2- Définir les modalités pour atteindre la valeur-cible de LDL-cholestérol selon les situations.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 11222200057
Sigle ODPC : UFCV
Identifiant ODPC : 1122
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 190,00 €
Effectif Maximum par Session : 50

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique