Programme DPC : Diagnostic, prise en charge et prévention des maladies vectorielles à tiques (MVT) par les médecins généralistes – Formation DPC

Résumé et objectifs de l’action

Les maladies vectorielles à tiques (MVT) suscitent à l’heure actuelle un intérêt grandissant auprès des patients et des soignants du fait d’une médiatisation importante de ces infections sur les dernières années et d’une meilleure connaissance de ces maladies et de leurs vecteurs. Les médecins généralistes peuvent ainsi être confrontés dans leur exercice à la prise en charge d’une suspicion de MVT. Dans cette situation il est important d’une part de savoir répondre aux inquiétudes exprimées par les patients, et d’autre part de savoir quelle MVT évoquer et comment en faire le diagnostic en fonction des situations cliniques. En effet le diagnostic et le traitement précoce des principales MVT permet le plus souvent une évolution favorable et une prévention des complications à long terme. Il existe en France depuis 2016 un plan national de prévention et de lutte contre la maladie de Lyme et les MVT [1], et des recommandations ont été émises en juin 2019 sous l’égide de la SPILF (Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française) et de 24 autres sociétés savantes concernant le diagnostic et le traitement des MVT [2–4]. Une amélioration des connaissances des médecins de premier recours concernant le diagnostic et le traitement des MVT est donc centrale pour l’amélioration de la prise en charge des patients.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 81132200020
Sigle ODPC : ERON
Identifiant ODPC : 8113
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 950,00 €
Effectif Maximum par Session : 200

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique