Programme DPC : Bon usage des médicaments – Formation DPC

Le bon usage des médicaments représente un enjeu de santé publique majeur.
Les accidents liés à un mauvais usage du médicament occasionnent chaque année plus de
10 000 décès, dont 7 500 chez les plus de 65 ans. Ils sont la cause de plus de 130 000
hospitalisations et près de 1,3 millions de journées d’hospitalisations.
Alors que dans 45 à 70 % des cas ces accidents seraient évitables.
Au sein de la population, les personnes âgées sont tout particulièrement vulnérables : 30%
des hospitalisations, au-delà de 80 ans, sont liées à un mauvais usage des médicaments. La
polymédication, liée à la cohabitation, souvent, de plusieurs pathologies, augmente les
risques d’interactions médicamenteuses. L’altération des fonctions rénale ou hépatique
augmente les risques de surdosage. La défaillance des fonctions cognitives expose aux
erreurs de prises médicamenteuses.
Les causes des accidents d’origine médicamenteuse sont multiples.
Certaines sont liées à l’âge du patient, lié à son tour à :
– La modification des paramètres biologiques (insuffisance rénale, alimentation…)
– La polypathologie
– Les difficultés d’administration (difficultés d’absorption, oublis, erreurs…)
– Les facteurs sociaux et environnementaux (isolement, deuil…)
D’autres causes sont liées aux médicaments :
– Les effets indésirables
– Les interactions médicamenteuses en relation avec la polymédication
– Les interactions liées à l’alimentation
Certaines causes sont en revanche liées à la prescription médicale, dans quelques situations
telles que :
– La multiplication des intervenants : généralistes et spécialistes
– Les prescriptions non appropriées : prescriptions excessives ou insuffisance de traitement.
Cette formation à distance permet d’acquérir les bases théoriques et pratiques afin de:
• Permettre aux professionnels de santé d’appréhender l’impact médical et économique du
mauvais usage du médicament
• Faciliter, pour chaque profession, l’appropriation des outils existants qui permettent un bon
usage du médicament, le repérage des situations à risque, l’alerte et la révision des pratiques
• Développer les prises en charge interdisciplinaires et inter professionnelles, en particulier
dans le lien hôpital-ville et le lien entre les professionnels de 1er recours
Parallèlement aux acquis pratiques et théoriques, cette formation se propose également
d’ouvrir une réflexion en termes de transformations des pratiques liées à l’usage du
médicament:
• Réflexion sur le bon/ le mauvais usage du médicament et sur ses causes
• Données chiffrées sur l’impact médical et économique du mauvais usage du médicament
• Découverte et appropriation des outils existants
• Méthodologie pour établir des échanges avec les autres professionnels, mise au point de
modalités de partage des informations et de collaboration
• Mise en place d’indicateurs de suivi.
Au-delà donc de l’iatrogénie médicamenteuse, la notion de « bon usage du médicament »
s’impose comme un thème majeur à travers la Stratégie Nationale de Santé (2018-2022) qui
constitue le cadre politique de la Santé en France.
Avec ce même objectif, cette formation se propose de doter les participants de compétences
leur permettant :
– de « développer une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des
soins en y associant les usagers »
– et « d’améliorer la pertinence des prescriptions, des actes, des examens et des
hospitalisations» en mettant au premier plan l’intérêt du patient et en contribuant à renforcer
l’efficience du système de santé et en particulier celui de « Promouvoir le bon usage des
produits de santé en établissements et en ville, et notamment de lutter contre la
polymédication et la iatrogénie, notamment chez la personne âgée »

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 81132200049
Sigle ODPC : ERON
Identifiant ODPC : 8113
Profession(s) visée(s) : Pharmacien
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Non présentiel
Prix de vente en € : 399,98€
Effectif Maximum par Session : 200

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique