Programme DPC : Bon usage de la prescription des antidépresseurs dans le syndrome dépressif chez l’adulte (classe virtuelle) – Formation DPC

La fréquence des troubles mentaux dans la population européenne est estimée autour de 17% de la population, la France se situant dans le haut de l’échelle avec 18.5% (www.irdes.fr Octobre 2019 La santé mentale en France et dans les pays de l’OCDE). Le syndrome dépressif touche quant à lui environ 4.5% de la population générale, jusqu’à 10 – 12 % de la population de plus de 65 ans. Le bon usage des médicaments antidépresseurs est devenu un enjeu majeur de santé publique pour le médecin généraliste qui dans son rôle de médecin de premier recours est de plus en plus fréquemment confronté à la prescription de cette classe de médicaments, (en particulier depuis la mise sur le marché des IRS, classe réputée plus maniable), et ce en particulier lorsque la prescription s’adresse à des personnes fragiles (âgées, polymédicamentées, …).
Une fois le diagnostic de syndrome dépressif posé, la prescription se heurte parfois aux représentations des patients au sujet de cette pathologie dépressive, générant selon les études une inobservance pouvant atteindre 40 à 60 % des patients (Bull, Hu, Hunkeler, Lee, Ming, Markson, et Fireman, 2002; Demyttenaere et Haddad, 2000 ; Lingam, et Scott, 2002)).
Quels sont, alors, les éléments à prendre en compte dans le respect du « réflexe iatrogénique » pour assurer une prescription sécure et optimale des antidépresseurs lors de la démarche de soins primaires.

Les objectifs de cette formation sont :

Généraux :
Améliorer la prise en charge médicamenteuse des patients dépressifs en médecine de ville

Spécifiques : « A la fin de cette formation, chaque participant sera en capacité de » :

• lister les différentes classes pharmacologiques de médicaments antidépresseurs
• argumenter les spécificités d’action, si elles existent, entre les différentes molécules à disposition
• décrire les effets indésirables principaux potentiels des molécules les plus habituellement prescrites
• prendre conscience des risques d’interactions potentielles, en particulier lors de la prescription chez des patients âgés ou polymédiqués
• repérer les représentations / réticences d’un.e patient.e à la prescription d’un traitement à base d’antidépresseur pour permettre une alliance thérapeutique avec le patient.
• Expliquer à son.a patient.e les modalités de la mise en route, du suivi et de l’arrêt, d’un traitement médicamenteux anti-dépresseur

NB : ce projet de DPC est centré sur la prescription de médicament antidépresseur. Les traitements alternatifs ou complémentaires feront l’objet d’un autre projet DPC.

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 93402200001
Sigle ODPC : AVFM
Identifiant ODPC : 9340
Profession(s) visée(s) : Médecin
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Classe virtuelle
Prix de vente en € : 135,00 €
Effectif Maximum par Session : 30

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique