Programme DPC : ANTIBIOTIQUES ET ANTIBIOTHERAPIE – Formation DPC

Résumé :
Dans les années 2000, la France était le premier consommateur européen d’antibiotiques. Cette situation a amené à la mise en place de deux plans nationaux depuis 2002 (2002-2005 et 2007-2010). Un troisième « plan national 2011-2016 d’alerte sur les antibiotiques a été lancé en novembre 2011. Ces actions ont abouti à faire baisser la consommation d’antibiotiques, tant en ville qu’à l’hôpital. Mais depuis 2010, selon le rapport de l’ANESM de 2017, la consommation d’antibiotiques en ville repart à la hausse. L’apparition et la diffusion des résistances bactériennes peuvent conduire à des impasses thérapeutiques, elle est le fruit de la surconsommation des antibiotiques. On estime que 30 à 50% des prescriptions d’antibiotiques provenant de la médecine de ville sont inadaptées. Les données de 2018 indique que la France est le 4ème pays européen le plus consommateur d’antibiotique en ville, avec une moyenne supérieure de 20 % aux données européennes. Selon l’OMS, la résistance aux antibiotiques est désormais une grave menace pour la santé publique. Son contrôle passe par un changement des comportements dans tous les secteurs de soins, en ville, à l’hôpital et dans le secteur médico-social.
La formation des professionnels de santé à la problématique de l’antibiorésistance est un levier majeur d’amélioration de pratiques. Ce thème est décliné dans le Programme National d’Actions de Prévention des Infections Associées aux Soins (PROPIAS) tout comme dans la stratégie nationale de santé 2018-2022, dans la feuille de route interministérielle et dans le plan Priorité Prévention.
Cette formation a été construite pour donner aux professionnels de santé les outils permettant d’améliorer la pertinence de leur prescription d’antibiotique, de promouvoir les mesures de prévention des infections et de contrôler la transmission croisée des résistances aux antibiotiques. L’objectif pédagogique est d’améliorer les pratiques, d’actualiser et consolider les connaissances et compétences acquises mais également de développer de nouvelles compétences notamment par la promotion des nouveaux outils diagnostic, tel que les autotests et les TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique) dont l’offre est grandissante. Autrefois réservés aux seuls médecins, certains TROD peuvent maintenant être utilisé par les pharmaciens d’officine.
Cette formation doit permettre aux participants de comprendre :
– L’importance de prévenir l’émergence et la diffusion de la résistance aux antibactériens
– Les risques liés à l’exposition aux antibiotiques tant sur un plan individuel que sur un plan de santé publique
– Les démarches diagnostiques optimales et le bon usage des antibiotiques en s’appuyant sur :
o les recommandations de prise en charge disponible (HAS, Sociétés Savantes…)
o la maitrise et la compréhension des TROD ainsi que leur place dans la prise en charge
Objectifs :
1/ Comprendre et être capable de transmettre des connaissances actualisées sur les risques associés à l’antibiorésistance et les mesures à mettre en œuvre pour prévenir leur développement et leur transmission
2/ Prévenir les infections y compris les infections systémiques
3/ Améliorer la pertinence des prescriptions d’anti-infectieux : prescription, surveillance et évaluation de l’efficacité
4/ Connaître les principales recommandations concernant les pathologies couramment rencontrées
5/ Comprendre la place des TROD dans la prise en charge des infections, connaître leur limites (sensibilité, spécificité, condition de réalisation…)

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 27662200001
Sigle ODPC : CH LEON-JEAN GREGORY
Identifiant ODPC : 2766
Profession(s) visée(s) : Infirmier,Médecin,Pharmacien
Type d’action : Formation continue
Format de l’action : Présentiel
Prix de vente en € : N/A
Effectif Maximum par Session : 12

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique