Programme DPC : Antibiorésistance : où en sommes-nous ? – Formation DPC

L’antibiorésistance est l’un des enjeux majeurs du 21ème siècle. Selon l’OMS, si aucune solution n’est apportée d’ici là, de 700 000 décès annuels attribués actuellement aux infections à germes résistants, nous allons atteindre les 10 millions de morts par an en 2050, soit plus que par cancer.
Cette urgence sanitaire est étroitement liée à la consommation d’antibiotiques. La France est le troisième pays européen sur-consommateur de ces molécules, derrière la Roumanie et la Grèce.
Initialement hospitalière, la problématique de la résistance aux antibiotiques concerne de plus en plus la médecine de ville nécessitant la formation de l’ensemble des professionnels de santé à la juste prescription des antibiotiques et à la prévention de l’antibiorésistance.
Beaucoup de questions se posent : Quelles sont les raisons de cette surconsommation d’antibiotiques et peut-on la limiter ? Comment une bactérie devient-elle résistante à un antibiotique ? Quel est l’état actuel de la résistance dans nos régions ? Doit-on traiter en systématique devant toute culture positive avec un antibiogramme ? Quels messages transmettre à nos patients pour prévenir cette antibiorésistance ?
Ce programme débutera par un point épidémiologique sur l’antibiorésistance et sur les tendances évolutives, puis les mécanismes de resistance ainsi que les moyens de prévention seront détaillés. Le rôle des professionnels de santé dans la transmission des connaissances des risques associés à l’antibiorésistance sera un point central de la soirée.

A l’issue de la formation, les apprenants seront capables de :

• Faire le point sur l’état actuel de l’épidémiologie de la résistance aux antibiotiques
• Comprendre les principaux mécanismes de résistance aux antibiotiques
• Echanger avec les patients sur les problématiques de la résistance aux antibiotiques

Ce programme intégré de 5 heures associe 3 heures de formation continue en format présentiel et 2 heures d’EPP sous la forme d’un audit clinique.
L’audit clinique sera réalisé par le participant avant la formation (1 heure de travail personnel) afin de mener une réflexion sur sa pratique observée (phase EPP). Pendant la formation, l’expert se servira de la première analyse de pratiques observées pour alimenter ses cas cliniques concrets et proposer des axes d’amélioration (recommandations de bonne pratique). Ce sera la phase de formation continue. Après la formation, le stagiaire réévaluera sa pratique observée, selon les mêmes modalités et les mêmes indicateurs qu’avant la formation (phase 2 d’EPP)

Informations sur la formation DPC :

Référence de l’action : 11012200104
Sigle ODPC : CHEM
Identifiant ODPC : 1101
Profession(s) visée(s) : Infirmier, Masseur-kinésithérapeute, Médecin, Orthophoniste, Pédicure-podologue, Pharmacien, Préparateur en pharmacie
Type d’action : Evaluation des pratiques professionnelles + Formation continue
Format de l’action : Mixte
Prix de vente en € : 522,00€
Effectif Maximum par Session : 48

Consultez et trouvez votre formation DPC sur le site officiel de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu

Recherche thématique